Renversements Des Principautés : Edition 2017 - Session du 7eme Jour

  • Nous avons reçu, en Jésus Christ, la grâce de détruire toutes les œuvres des méchants contre nous
  • Eviter tout murmure, toute plainte et l’orgueil
  • Détruire toutes les œuvres des hommes méchants et pervers contre nous
  • Intercession pour les enfantements 

Nous avons entrepris de produire une synthèse de chaque session de prière contenant l’exhortation du jour et les sujets de prière élevés à Dieu. Veuille te procurer celle de chaque session. Elle sera pour toi un précieux instrument de travail pour le renversement des principautés personnelles et familiales.

Que Dieu te bénisse abondamment ! 

Pasteur MENYE Boniface

07 96 94 30/20 37 00 35

 

Genèse  37.1- 11 « Jacob demeura dans le pays de Canaan, où avait séjourné son père.  Voici la postérité de Jacob. Joseph, âgé de dix-sept ans, faisait paître le troupeau avec ses frères; cet enfant était auprès des fils de Bilha et des fils de Zilpa, femmes de son père. Et Joseph rapportait à leur père leurs mauvais propos.   Israël aimait Joseph plus que tous ses autres fils, parce qu'il l'avait eu dans sa vieillesse; et il lui fit une tunique de plusieurs couleurs.   Ses frères virent que leur père l'aimait plus qu'eux tous, et ils le prirent en haine. Ils ne pouvaient lui parler avec amitié.  Joseph eut un songe, et il le raconta à ses frères, qui le haïrent encore davantage.   Il leur dit: Écoutez donc ce songe que j'ai eu!   Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant elle.   Ses frères lui dirent: Est-ce que tu régneras sur nous? Est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles.   Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi.   Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi? 11.  Ses frères eurent de l'envie contre lui, mais son père garda le souvenir de ces choses. » 

Genèse 37. 20 « Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes » 

Genèse 37. 24-25 «  Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau. Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Égypte » 

L’origine de certains problèmes nous est révélée, à travers ces passages. Deux songes révèlent clairement que Joseph sera béni, que ses frères se prosterneront devant lui et le serviront. Les frères de Joseph réalisent qu’il est aimé de son père et élu de Dieu. Au lieu de rendre grâces à Dieu, ils le haïssent et décident de le faire mourir. Ils le jettent dans une citerne puis le vendent. 

Ces techniques existent encore dans le monde, dans le spiritisme, dans la sorcellerie. Des méchants (il peut s’agir de tes frères, de ton père ou de ta mère), lorsqu’ils discernent une certaine grâce sur leurs frères, ou leurs enfants, au lieu de rendre grâces à Dieu, pratiquent sur eux la sorcellerie. Il est écrit dans Mathieu 10.36 « et l’homme aura pour ennemis, les gens de sa maison »  

Plusieurs maladies viennent de ces pratiques. Les sorciers opèrent de cette manière pour envoûter et détruire les hommes. C’est pour cette raison qu’il faut mettre un accent particulier sur la destruction de toutes les œuvres des hommes méchants et pervers contre toi.

On peut illustrer cela par le cas d’un malade de l’épilepsie, par exemple, qui consulte un marabout (devin). Ce dernier ne le soigne pas. Il lui demande de faire des sacrifices à un esprit afin qu’il le débarrasse de son mal. Il lui remet, après cela, un objet à déposer sur une voie publique. La première personne qui enjambe cet objet hérite de la  maladie. Si, sans le savoir et sans protection, tu enjambes ce médicament, l’esprit ayant reçu ce sacrifice te suit. 

Il y a aussi le cas où l’on jette, par exemple, une pièce de cent francs (100F), en demandant à un esprit de suivre la  personne qui ramassera cette pièce.  

Les hommes ont des problèmes dont l’origine se trouve dans d’autres hommes. Mais nous avons reçu la grâce de détruire toutes ces œuvres en Jésus Christ. Dieu savait, qu’en sortant du monde, nous aurions beaucoup de liens et des problèmes. Il nous a donc accordé le don de délivrance, la parole d’autorité, la possibilité de déplacer les montagnes et de résoudre les énigmes. 

Tu peux exposer à  Jésus ce que tu ne comprends pas dans ta vie, afin qu’Il te le fasse comprendre. Il faudra prier avec foi. Le Seigneur ne te demande  pas de l’argent. Il veut que tu croies. Il est écrit dans 2 Corinthiens 4.7 « Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous. » Ce que tu possèdes en Christ ne dépend pas de toi. C’est Dieu qui l’a décidé et c’est cela notre héritage, selon qu’il est écrit dans Esaïe 54.17 « ….. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l'Éternel. » 

La victoire sur l’ennemi, la capacité de le dompter, de détruire ses armes et de le lier est un héritage. Ceux qui n’ont pas encore saisi les choses par la foi doivent le faire maintenant, afin qu’ils se réjouissent avec les autres.

Une telle prière a pour préalable le renversement des idoles, c’est-à-dire la purification de ton cœur ;  parce que les œuvres de la chair sont des terrains sur lesquels le diable se tient pour revendiquer certains droits.  

Pour remporter une victoire totale sur l’ennemi, il faut te rapprocher sincèrement de Dieu. Ne dis pas : ‘‘Vu que nous sommes en prière, je vais me rapprocher de Dieu et rétrograder après la croisade.’’ Dans ce cas, tu seras en train de pratiquer la ruse et Dieu ne te le permettra pas, car la Bible dit dans Esaïe 31. 2a « Lui aussi, cependant, il est sage, … »

Dieu sait que X vient pour être béni et, qu’après, il retournera adorer le diable. Le Seigneur sait aussi qu’Y était venu avec la pensée de retourner dans le monde mais que, quand il a vu Sa gloire, il est resté. Il bénira, sans rancune, une telle personne. Cette attitude nous ramène à la parabole de Jésus dans laquelle Il loue le fils qui avait refusé d’aller travailler dans la vigne de son père et qui finalement s’est repenti et est allé à la vigne.  (Mathieu 21.28- 31) Lorsque tu te repens, Dieu oublie tous tes péchés.                                                                                    

Dans Romains 15.31-33, l’apôtre Paul demande qu’on prie pour lui afin que Dieu le délivre des incrédules de la Judée. Il existe des gens arrogants et rebelles qui s’opposent au règne de Christ et au bonheur des enfants de Dieu. (2 Thessaloniciens3.1-3). Le Saint Esprit nous exhorte à travers le psalmiste disant : « Brisons leurs liens et délivrons nous de leurs chaînes.» Psaumes 2.3

Ne reste pas passif. Ne dis pas : ‘‘Je suis un enfant de Dieu. Jésus est mort à la croix ; tous les démons sont déjà jugés.’’ Le diable travaille ; il est dit dans Job1.7 « L’Eternel dis à satan : d’où viens-tu ? Et satan répondit de parcourir la terre et de m’y promener. » 

Quand le Seigneur a commencé à m’accorder des révélations sur la délivrance, Il a d’abord corrigé les points de doctrine qui me bloquaient. Il m’a enseigné qu’Il a dit que la mort et le séjour des morts rendront les morts qui sont en eux, et que ceux-ci seraient jetés dans le lac de feu. Il m’a fait remarquer que nous enseignons aux gens que, dès que quelqu’un meurt, il est jeté dans le lac de feu. Et Il m’a demandé comment nous pouvions expliquer le fait que des esprits de morts possèdent certains hommes. Il a encore demandé : ‘‘Vous dites que les démons sont dans le lac de feu. Pourquoi donc les chassez-vous chaque jour dans les églises ?’’ Il m’a alors enseigné que, quand les enfants de Dieu meurent, ils vont au paradis et se reposent de leurs œuvres et que lorsque les pécheurs incrédules meurent, ils vont au séjour des morts. On peut donc les invoquer et communiquer avec eux. Il m’a expliqué que c’est pour cette raison qu’Il a interdit  d’invoquer les esprits de mort. La Bible fait mention de l’esprit de Samuel qui avait été invoqué et qui est monté. (1Samuel 28.14) 

Il faut connaître le monde spirituel et le combat spirituel. Il y a des gens qui pensent que, quand on se sanctifie, le diable ne nous approche pas. C’est même au milieu des saints que le diable cherche à travailler. Le diable ne cherche pas les ivrognes parce qu’ils lui appartiennent déjà ; mais il cherche les vrais enfants de Dieu. Il est écrit dans Apocalypse 12 .17 « Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s'en alla faire la guerre au restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus » 

Si tu aimes Jésus, sois en paix, parce que la main de Jésus est sur toi. Ton adversaire, ce ne sont pas les petits démons, mais le diable lui-même. C’est pour cette raison que Jésus descend lui-même. 

Psaume 18.1-19 «   Au chef des chantres. Du serviteur de l'Éternel, de David, qui adressa à l'Éternel les paroles de ce cantique, lorsque l'Éternel l'eut délivré de la main de tous ses ennemis et de la main de Saül. Il dit: Je t'aime, ô Éternel, ma force !  Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un  abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite!   Je m'écrie: Loué soit l'Éternel! Et je suis délivré de mes ennemis.  Les liens de la mort m'avaient environné, Et les torrents de la destruction m'avaient épouvanté.  Les liens du sépulcre m'avaient entouré, Les filets de la mort m'avaient surpris.   Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Éternel, J'ai crié à mon Dieu; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.   La terre fut ébranlée et trembla, Les fondements des montagnes frémirent, Et ils furent ébranlés, parce qu'il était irrité.  Il s'élevait de la fumée dans ses narines, Et un feu dévorant sortait de sa bouche: Il en jaillissait des charbons embrasés.   Il abaissa les cieux, et il descendit: Il y avait une épaisse nuée sous ses pieds.   Il était monté sur un chérubin, et il volait, Il planait sur les ailes du vent.   Il faisait des ténèbres sa retraite, sa tente autour de lui, Il était enveloppé des eaux obscures et de sombres nuages.   De la splendeur qui le précédait s'échappaient les nuées, Lançant de la grêle et des charbons de feu.   L'Éternel tonna dans les cieux, Le Très Haut fit retentir sa voix, Avec la grêle et les charbons de feu.   Il lança ses flèches et dispersa mes ennemis, Il multiplia les coups de la foudre et les mit en déroute.   Le lit des eaux apparut, Les fondements du monde furent découverts, Par ta menace, ô Éternel! Par le bruit du souffle de tes narines.   Il étendit sa main d'en haut, il me saisit, Il me retira des grandes eaux.  Il me délivra de mon adversaire puissant, De mes ennemis qui étaient plus forts que moi.   Ils m'avaient surpris au jour de ma détresse; Mais l'Éternel fut mon appui.   Il m'a mis au large, Il m'a sauvé, parce qu'il m'aime. » 

Nous pouvons voir, à travers ce passage, jusqu’à quel point Dieu combat pour ses enfants. Il le fera aussi pour toi. David dit que Dieu l’a délivré des ennemis plus puissants que lui. Ce jour-là, Dieu était lui-même descendu. La Bible dit que les fondements de la terre étaient ébranlés. L’Eternel a délivré David de ses ennemis, de Saül. Saül était un être humain. Tu as un Saül que Dieu va juger. David a crié à l’Eternel et Il l’a exaucé.

Pharaon avait décidé de tuer les enfants, dans la période où Moïse est né. Le diable savait que le guide de la nation d’Israël allait naître. Il a commencé à travailler pour empêcher qu’il vive ; mais il a été vaincu. Dieu a sauvé Moise des eaux, et Moise a servi Dieu. 

Quand Jésus est né, Hérode a voulu le tuer.

Mathieu 2 .13-18 « 13. Lorsqu'ils furent partis, voici, un ange du Seigneur apparut en songe à Joseph, et dit: Lève-toi, prends le petit enfant et sa mère, fuis en Égypte, et restes-y jusqu'à ce que je te parle; car Hérode cherchera le petit enfant pour le faire périr. Joseph se leva, prit de nuit le petit enfant et sa mère, et se retira en Égypte. Il y resta jusqu'à la mort d'Hérode, afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: J'ai appelé mon fils hors d'Égypte. Alors Hérode, voyant qu'il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s'était soigneusement enquis auprès des mages. Alors s'accomplit ce qui avait été annoncé par Jérémie, le prophète: On a entendu des cris à Rama, Des pleurs et de grandes lamentations: Rachel pleure ses enfants, Et n'a pas voulu être consolée, Parce qu'ils ne sont plus. » 

Le travail du diable c’est de tuer. Il n’a pas changé. David proclamait dans le Psaumes  118.17 « Je ne mourrai pas, je vivrai, et je raconterai les œuvres de l’Eternel. » Quand tu sais en quoi consiste le travail du diable, tu proclames le contraire.

Dans le combat spirituel, il y a plusieurs adversaires. Tu peux avoir un ennemi qui ne veut pas que tu sortes de sa maison. Quand tu le frapperas, il tombera et tu sortiras. Après cela, tu pourras rencontrer un autre qui ne veut pas que tu t’installes dans ta voiture. Frappe-le. Pendant leur exode vers Canaan, les enfants d’Israël avaient des stations. À chaque étape, il fallait frapper l’ennemi vivant sur le territoire. 

Dans le monde spirituel, quand tu frappes l’ennemi, tu progresses et tu as l’autorité sur celui qui est tombé. Aussi longtemps que tu ne l’auras pas frappé, tu resteras sous son autorité. Il faut donc aller de victoire en victoire. Il ne faut pas être passif. Lorsqu’une personne est passive, elle ne prie pas. Elle se plaint, murmure, se décourage et rétrograde. Un enfant de Dieu est un combattant. Il est toujours prêt à frapper l’ennemi ; c’est pourquoi l’on parle de prières persévérantes.

Quand tu pratiques le péché, tu es dans une prison que tu as, toi-même, créée. Les esprits ont des milieux d’existence. Ton esprit demeurera dans le territoire de l’esprit qui domine sur toi. Si tu as un problème avec la colère, ton esprit va errer dans le territoire du prince de la colère ; tu ne pourras pas sortir de là. C’est seulement après la vraie repentance que ton esprit se libère et entre la lumière. Il y a des guérisons authentiques après la vraie repentance, parce que l’esprit de la personne qui s’est repentie sort de l’obscurité et entre dans la lumière. Si tu as un problème avec l’immoralité, ton esprit va errer dans le monde spirituel immoral. Quand tu règleras tes pensées, il en sortira.

Les péchés comme la jalousie, le manque de pardon, la gloutonnerie, la convoitise sexuelle et la masturbation sont à confesser et à abandonner, parce que chacun est esclave de ce qui a triomphé de lui.

. ‘‘Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile, tout m’est permis, mais je ne me laisserai pas asservir par quoi que ce soit.’’ (1Corinthiens 6.12) Cette parole doit être la devise de chaque enfant de Dieu. 

Le combat spirituel est une réalité. David  dit que Dieu l’a délivré de tous ses ennemis. Saül fut le dernier qui a été écrasé avant que David commence à régner. Si tu avais, peut-être, cinq ennemis et que tu as eu la victoire sur deux d’entre eux, il faut aller jusqu’au bout du combat. David avait battu les philistins. Saül a lutté toute sa vie contre les philistins. La Bible dit que quand Saül apercevait un vaillant, il l’enrôlait. Il était un grand guerrier, mais il n’avait vraiment jamais pu vaincre totalement ses ennemis. Quand il les frappait aujourd’hui, les ennemis s’enfuyaient et revenaient deux semaines ou un mois après. Finalement, il est mort entre les mains des méchants.  

Dieu ne veut pas que tu aies la victoire aujourd’hui, que tu arrives à juger l’ennemi, au nom de Jésus et que tu échoues demain. L’ennemi choisira le jour où tu ne peux pas faire descendre le feu pour t’attaquer. Mais si tu es comme David, tu frapperas l’ennemi et arracheras la forteresse où l’ennemi se cachait pour réorganiser la bataille.  

2 Samuel 5.6-1.  Le roi marcha avec ses gens sur Jérusalem contre les Jébusiens, habitants du pays. Ils dirent à David: Tu n'entreras point ici, car les aveugles mêmes et les boiteux te repousseront! Ce qui voulait dire: David n'entrera point ici.   Mais David s'empara de la forteresse de Sion: c'est la cité de David.   David avait dit en ce jour: Quiconque battra les Jébusiens et atteindra le canal, quiconque frappera ces boiteux et ces aveugles qui sont les ennemis de David... -C'est pourquoi l'on dit: L'aveugle et le boiteux n'entreront point dans la maison.   David s'établit dans la forteresse, qu'il appela cité de David. Il fit de tous côtés des constructions, en dehors et en dedans de Millo. 

1Chroniques 18.1-16 « Après cela, David battit les Philistins et les humilia, et il enleva de la main des Philistins Gath et les villes de son ressort.  Il battit les Moabites, et les Moabites furent assujettis à David et lui payèrent un tribut. David battit Hadarézer, roi de Tsoba, vers Hamath, lorsqu'il alla établir sa domination sur le fleuve de l'Euphrate. David lui prit mille chars, sept mille cavaliers, et vingt mille hommes de pied; il coupa les jarrets à tous les chevaux de trait, et ne conserva que cent attelages.  Les Syriens de Damas vinrent au secours d'Hadarézer, roi de Tsoba, et David battit vingt-deux mille Syriens. David mit des garnisons dans la Syrie de Damas. Et les Syriens furent assujettis à David, et lui payèrent un tribut. L'Éternel protégeait David partout où il allait. Et David prit les boucliers d'or qu'avaient les serviteurs d'Hadarézer, et les apporta à Jérusalem.  David prit encore une grande quantité d'airain à Thibchath et à Cun, villes d'Hadarézer. Salomon en fit la mer d'airain, les colonnes et les ustensiles d'airain.Thohu, roi de Hamath, apprit que David avait battu toute l'armée d'Hadarézer, roi de Tsoba  et il envoya Hadoram, son fils, vers le roi David, pour le saluer, et pour le féliciter d'avoir attaqué Hadarézer et de l'avoir battu. Car Thohu était en guerre avec Hadarézer. Il envoya aussi toutes sortes de vases d'or, d'argent et d'airain.  Le roi David les consacra à l'Éternel, avec l'argent et l'or qu'il avait pris sur toutes les nations, sur Édom, sur Moab, sur les fils d'Ammon, sur les Philistins et sur Amalek. Abischaï, fils de Tseruja, battit dans la vallée du sel dix-huit mille Édomites. Il mit des garnisons dans Édom, et tout Édom fut assujetti à David. L'Éternel protégeait David partout où il allait.   David régna sur tout Israël, et il faisait droit et justice à tout son peuple.   Joab, fils de Tseruja, commandait l'armée; Josaphat, fils d'Achilud, était archiviste.Tsadok, fils d'Achithub, et Abimélec, fils d'Abiathar, étaient sacrificateurs; Schavscha était secrétaire.  Benaja, fils de Jehojada, était chef des Kéréthiens et des Péléthiens; et les fils de David étaient les premiers auprès du roi. »

Nous devons combattre comme David l’a fait dans ce passage. Quand le combat est dirigé contre les hommes, on ne les tue pas, on leur arrache nos richesses. Dieu veut même que nous bénissions nos ennemis. Bénis les pour qu’ils vivent jusqu’à ce qu’ils se convertissent. Dieu a refusé de tuer Pharaon afin que Pharaon voie sa puissance. Dieu dit : « Je les ferai venir se prosterner à tes pieds et connaître que Je t’ai aimé. » (Apocalypse 3.9) 

Ne te plains pas. Ne murmure pas. Et, surtout, sois humble. Ne dis pas que tu as fait toutes sortes de prières et que ton problème demeure. Tu n’as même pas encore prié. Jésus a dit à ses disciples: « Jusqu’à présent vous n’avez rien demandez en mon Nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. » Jean 16.24 Quand Dieu nous a enseigné sur la prière d’importunité, Il nous a dit que, jusqu’à présent, nous n’avions pas encore prié. Jésus priait à Gethsémané et la sueur qui ruisselait sur son visage était comme des grumeaux de sang. Jésus priait et priait.

Il faut manifester la foi. Prends ta guérison, ta bénédiction. Dieu est là ; Il se tient à côté de toi. Ceux qui ont la foi voient la gloire de Dieu. Dieu te donnera ce que tu crois. Tu n’auras jamais ce que tu ne crois pas. Dieu a créé la bénédiction et l’a enfermée dans la formule de la foi. Sans la foi, il est impossible d’être agréable à Dieu. Celui qui s’approche de Dieu doit croire que Dieu existe et qu’Il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.  Hébreux 11.6 

  • Je proclame que l’enchantement ne peut rien contre moi. 

La bible dit que Balak avait appelé Balaam pour maudire Israël. Il voulait procéder par enchantement, envoûter, par des sortilèges et des incantations, les enfants d’Israël. Mais il a été vaincu. 

  • Je proclame que l’enchantement ne peut rien contre moi.
  • Je proclame que la sorcellerie ne peut rien contre moi.
  • La grâce de Dieu est sur moi. Le sang de Jésus est sur moi. 

Contemple la victoire de Jésus. Regarde Jésus et regarde tes ennemis. Pèse tes ennemis avant de les traiter comme ils le méritent. Vois qui de Jésus et de tes ennemis est le plus puissant.

Dis : 

  • Le sang de Jésus est sur moi. La grâce de Dieu est sur moi. La parole de Dieu s’accomplit pour moi. 
  • Le Seigneur l’Eternel n’a pas changé. Ce qu’Il a fait pour David, Il peut le faire pour moi et Il le fait pour moi. Satan, tu as perdu la bataille. 

Tiens-toi debout. Lève ta main droite et dis : 

  • Je me lève contre toute œuvre humaine érigée contre moi. Je l’anéantis. Je l’écrase. Je la brise. Je renverse ce qu’il faut renverser. Je déracine ce qu’il faut déraciner. Je disperse les rassemblements. 

Identifie tes problèmes. Même s’il y a 10 ou 20 problèmes, cite-les en disant : 

  • Au nom de Jésus, je mets fin à la misère, au célibat, à la pauvreté, à la stérilité…

Je disperse les armées sataniques derrière ces calamités. Je disperse les armées sataniques des esprits de morts, des esprits humains. Je proclame ma liberté. 

Tiens ton frère  par la main et dis :

  • Au nom de Jésus, d’un commun accord, nous renversons tout ce qui a été fait contre nous. Nous ne laissons rien. Nous libérons les saints. Nous introduisons chaque saint dans son héritage, dans sa bénédiction, d’une manière durable et définitive. Nous brisons toutes les prisons fabriquées par les méchants hommes. Nous effaçons nos noms des annales des sorciers.

Retirez vos noms que les méchants ont emmenés dans les sectes.

  • Au nom de Jésus, si mon nom a été donné dans une secte, je le retire. 
  • Au nom de Jésus, nous nous levons contre l’adoration des eaux, et contre tout ce que les gens ont promis à ces divinités sataniques. Nous proclamons que c’est de la rébellion contre le Dieu très haut et nous nous engageons à servir le vrai Dieu. Nous libérons les captifs du culte des eaux, du culte des esprits de serpents et des esprits de morts. Nous les enchaînons. Nous libérons les captifs. Nous proclamons la délivrance. [Continue à prier] 
  • Nous libérons les mariages, les bénédictions, les richesses, etc. 
  • Au nom de Jésus, nous frappons les maris de nuit, tous les esprits démoniaques qui entretiennent des relations sexuelles avec les femmes et les hommes. Vous êtes ruinés. Vous êtes jugés. Que vous soyez parmi les morts ou parmi les vivants, nous vous chassons. [Continue à prier]

Pose les mains sur ta tête et dis : 

  • Au nom de Jésus, je purifie mon être, mon âme et mon corps de toutes les souillures dues à des couches de nuit. Au nom de Jésus, je lave mon corps, mon âme et mon esprit. Je purifie mon âme, je lave mon corps. 

Nous allons libérer les enfantements. Que les femmes posent les mains sur leur bas ventre.

Dis : 

  • Au nom de Jésus, nous libérons les enfantements. Nous guérissons toutes les maladies qui empêchent les grossesses. Soyez guéries, au nom de Jésus-Christ ! Que les trompes s’ouvrent d’une manière miraculeuse, sans l’intervention de la médecine. Que vos trompes soient lavées, débouchées. 
  • Nous guérissons les ovaires. Qu’il y ait ovulation, au nom de Jésus. Que les utérus portent les enfants jusqu’à l’accouchement. Que cela se fasse de telle sorte que toute langue dise : c’est l’œuvre de Dieu, c’est la main de Dieu. 
  • Esprit de stérilité, je te chasse. Va-t’en !!!

Pose la main sur ta tête et dis : 

  • Au nom de Jésus, nous corrigeons les insuffisances organiques. Nous guérissons toutes les défaillances. Que les entrailles soient fertiles ! Je prophétise sur les entrailles : ‘‘Entrailles soyez fertiles !!!’’ 

Sœurs, dites : 

  • Au nom de Jésus, je me sépare de tous mes sous-vêtements qu’on m’a volés ou que j’ai perdus. Je brise tous les liens malsains établis sur moi par la personne qui me les volés. [Continue à prier] 

Que les frères posent les mains sur la tête  et disent :

  • Nous recevons la guérison de tout appareil de reproduction malade comme un seul homme, au bénéfice de tous ceux qui souffrent de problème de stérilité et d’enfantement. Nous la recevons comme un paquet de notre Père et nous la déversons sur le peuple. [Continue à prier] 
  • Que tous ceux qui souffrent de problème d’impuissance soient guéris, au Nom de Jésus !

Reçois ta guérison, au nom de Jésus !

Que tout le monde lève la main droite et dise : 

  • Au nom de Jésus, nous jugeons les tendances homosexuelles parmi nous. Nous jugeons les tendances lesbiennes. Nous sanctifions le corps de Christ. Au nom de Jésus-Christ, nous libérons les vrais mariages selon la volonté de Dieu, selon la bénédiction de Dieu, selon la loi de Dieu. 

Les prières de ce soir vont nous révéler leur fruit l’an prochain : le temps de porter une grossesse et d’accoucher, le temps de payer les dots et de célébrer les mariages, le temps de faire un stage et d’exercer un emploi…

Ceux qui vous ont dépossédés vont vous restituer vos biens.

Certains de vos chefs de service vont vous demander pardon reconnaissant qu’ils ont empêché votre promotion. Des personnes qui t’avaient emprunté de argent et qui, conduits par l’esprit de pauvreté, avaient refusé de payer, vont te rendre tout ce qu’ils te devaient. Ceux qu’on avait maudits en disant qu’ils tomberaient malades dès qu’ils auraient de l’argent et guériraient une fois l’argent dépensé, vous êtes guéris ! Vous allez faire des épargnes, des économies. 

  • Dis merci à Jésus 

Le Seigneur dit :

Plusieurs vont vous suivre.

Plusieurs verront ma gloire et vous suivront.

Accueillez les pauvres, accueillez les riches.

Plusieurs viendront après des années de grandes déceptions. Accueillez-les avec compassion. Accueillez-les avec amour.

Amen !

Blog Subscription

Articles

Le Reseau Social CMCI

Librairie

A propos de nous

En Mai 1975, Dieu a mis dans nos cœurs le fardeau de porter son message d'amour aux populations de Yaoundé et du Cameroun. Nous avons obéi et avons commencé, par la grâce de Dieu, cette oeuvre; des progrès ont été faits à Yaoundé et dans certaines localités du Cameroun.

Plus tard, à travers une vision d'un Juif et de certains croyants réunis en prière aux Etats Unis, en confirmation de ce que le Seigneur nous disait déjà, nous étions de plus en plus saisis du fait que nous devons porter l'Évangile à 200 nations dans les six continents d'ici 2045.

Podcast

Traite

© 2020 | Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale | CMCI | Côte D'ivoire.