Renversement des principautés Personnelles et familiales - L’intercession, la clef de la délivrance de la famille

Les saints de la CMCI de Côte d’Ivoire sont engagés depuis le 20 juillet 2015, dans une croisade de jeûne et de prière de 40 jours, pour le renversement des principautés personnelles et familiales.

Dans la nuit du mardi 28 juillet 2015 à 22 H au petit matin du mercredi 29 juillet 2015 à 04 H, environ 900 fidèles ont prié dans le temple de la CMCI sis à Adjamé-Liberté, pour renverser les principautés personnelles et familiales.

« Pendant cette croisade, nous allons prier que Dieu délivre les familles de la malédiction, qu’il ramène sa faveur, les possibilités de succès, de progrès, de naissances, de mariages, etc. ». C’est d’emblée l’orientation que le pasteur MENYE donne aux saints, concernant cette croisade pour le renversement des principautés personnelles et familiales.

 La malédiction familiale est une réalité que chaque enfant de Dieu doit pouvoir confronter de nos jours. Car elle peut aller jusqu’à la damnation éternelle ; c’est-à-dire que Dieu peut endurcir le cœur d’une famille entière contre l’Evangile. Ce n’est que par l’intercession que Dieu envoie la délivrance pour la conversion de certains membres. Beaucoup de croyants en Christ après leur conversion, négligent l’intercession pour leur famille, ne sachant pas que la malédiction prononcée par Dieu sur leur famille les atteint aussi. La thèse de la malédiction familiale est établie dans le passage de 1 Samuel 2v27-36, que le pasteur MENYE  a pris le soin de commenter  pour une meilleure compréhension : « …Israël est comblé de biens, mais la maison d’Eli est maudite parce qu’elle n’a pas honoré Dieu, elle a péché contre Dieu….Quand Dieu maudit une famille, même si tu es un croyant en Christ, la malédiction t’atteint aussi. Tu peux réussir au niveau individuel, mais en ce qui concerne le rayonnement de la famille, si cela doit passer par un individu, il n’y aura rien de ce qui peut l’élever…Si tu viens pour que Dieu te bénisse toi seul, il ne le fera pas, parce qu’il ne veut pas de réjouissance dans cette famille relativement au succès d’un membre … ». L’une des vérités de cette nuit, c’est que lorsque la malédiction de Dieu agit, celui qui est sous cette malédiction devient un champ libre pour les esprits méchants, et il devient vulnérable à toutes leurs attaques et à celles des hommes qui en ont après lui, car il n’y a personne pour le délivrer en dehors de l’auteur de la malédiction : Dieu. Aussi, le pasteur  MENYE a-t-il montré le secret de la délivrance aux nombreux fidèles qui ont pris part à cette nuit de prière : « …Le chemin de la délivrance consiste à te mettre à genoux et à dire à Dieu que ce qu’il a fait contre votre famille est juste ; Car c’est ce que vous méritez. Mais que dans sa bonté,  il t’a sauvé, toi, et t’a même enseigné à prier avec les mots que le Saint-Esprit te donne, et que pour cela, tu le supplies de délivrer la famille… ».

L’orateur a révélé que lorsqu’on prie pour soi-même, c’est afin d’avoir une place devant Dieu. Par conséquent, il demande aux fidèles de se sanctifier, pour pouvoir présenter les problèmes de la famille à Dieu. Le pasteur MENYE conseille aux saints de renverser les idoles de façon radicale et de se séparer de tout péché connu, pour une véritable réconciliation avec Dieu.

 

Après plusieurs autres paroles exhortant les croyants à la foi, le pasteur MENYE conduit tous les fidèles dans l’intercession.

De nombreux témoignages de guérisons et de délivrances ont été rendus par les fidèles, à la gloire du Seigneur.

La rencontre prend fin à 4 heures du matin après de nombreuses proclamations.

 

Désiré DOUA-SAHI

Blog Subscription

Articles

Le Reseau Social CMCI

Librairie

A propos de nous

En Mai 1975, Dieu a mis dans nos cœurs le fardeau de porter son message d'amour aux populations de Yaoundé et du Cameroun. Nous avons obéi et avons commencé, par la grâce de Dieu, cette oeuvre; des progrès ont été faits à Yaoundé et dans certaines localités du Cameroun.

Plus tard, à travers une vision d'un Juif et de certains croyants réunis en prière aux Etats Unis, en confirmation de ce que le Seigneur nous disait déjà, nous étions de plus en plus saisis du fait que nous devons porter l'Évangile à 200 nations dans les six continents d'ici 2045.

Podcast

Traite

© 2020 | Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale | CMCI | Côte D'ivoire.