×

Message

Failed loading XML...

VOEUX DE NOUVEL AN 2017 DU PASTEUR MENYE

VOEUX DE NOUVEL AN DU PASTEUR MENYE

Bien-aimés frères et sœurs dans le Seigneur,

Soyez bénis.

Nous voici à quelques minutes de l’année 2017, les esprits marqués, certainement, par les révélations de la 3ème conférence internationale sur la croissance de l’église.

L’église de Côte d’Ivoire évoluant dans sa vocation, nous sommes appelés à développer les vertus et les aptitudes d’une base auxiliaire de notre œuvre. Nous le savions déjà, puisque le Seigneur nous l’a fait connaître.

Parmi les vertus que nous sommes appelés à développer figure la capacité de vivre de manière à investir pour le ciel.

INVESTIR POUR LE CIEL

Parler d’investissement pour le royaume, c’est parler d’épargne en vue d’investir pour le salut des âmes. Autrement dit, un homme ne peut investir que ce qu’il peut épargner, mieux, ce qu’il a su épargner.

Comme le disait ZTF, le rang éternel de chacun dépendra de la rigueur avec laquelle les biens, l’argent, le temps et les opportunités ont été utilisés.

Dans Jean 6 : 12-13, il est écrit : « Lorsqu'ils furent rassasiés, il dit à ses disciples : Ramassez les morceaux qui restent, afin que rien ne se perde. Ils les ramassèrent donc, et ils remplirent douze paniers avec les morceaux qui restèrent des cinq pains d'orge, après que tous eurent mangé. »

 

Dans les finances, l’épargne est une fraction d’un revenu qui n’est pas affectée à la consommation immédiate.

Dans le langage courant, ce qu’on épargne est généralement ce qu’on ne détruit pas.

Le Seigneur nous invite, en cette année 2017, à bien épargner pour mieux investir. Cette épargne et cet investissement concernent nos biens, notre argent, notre temps, notre énergie, etc.

Le Seigneur demande que nos reins soient ceints et que nos lampes soient allumées. Luc 12 : 35

Chaque disciple doit marcher à l’exemple de Christ qui est notre modèle et qui nous enseigne à racheter le temps et à investir dans le royaume que le Père céleste nous a donné.

Tous ceux qui gaspillent leur temps, leur argent et leur énergie ne peuvent jamais conquérir le monde. La conquête du monde est une vraie guerre spirituelle.

L’apôtre Paul enseigne que notre combat n’est pas contre la chair et le sang. Nous combattons contre les puissances des ténèbres qui veulent couvrir toute la terre. Mais, elles ont déjà perdu la bataille parce que Dieu l’a déclaré :

«Mais les ténèbres ne régneront pas toujours sur la terre où il y a maintenant des angoisses : Si les temps passés ont couvert d'opprobre Le pays de Zabulon et le pays de Nephthali, Les temps à venir couvriront de gloire La contrée voisine de la mer, au delà du Jourdain, Le territoire des Gentils.» Esaïe 8 : 23

Celui qui n’investit pas ses biens au ciel est frère de celui qui les gaspille. Le ciel est le seul endroit où il faut garder son argent.

Au ciel, il n’y a ni crise économique, ni rouille, ni voleur qui dérobe.

L’évangile avance et avancera toujours grâce à la consécration des saints ; car on ne se convertit pas pour devenir indépendant. La conversion n’est pas une émancipation vis-à-vis de Dieu et des exigences de son œuvre.

On ne se convertit pas non plus pour devenir riche sur la terre, pour le monde ou pour le rayonnement personnel en vue de la gloire de ce monde. 

On se convertit pour devenir esclave de Dieu. On se convertit pour être riche pour Dieu et pour l’évangile de Dieu.

Les dons pour le progrès de l’évangile et pour l’avancement de l’œuvre de Dieu sont une preuve de notre foi en l’œuvre de Dieu. Ils ne sont possibles que si nous nous appliquons à bien gérer notre argent et nos biens.

LES DONS AUX MINISTRES

Les dons aux ministères sont un débordement du cœur ; c’est la manifestation de la richesse du cœur. Le don est un ministère spirituel. Il doit être pris ou reçu, même de la main du pauvre.

Pour le succès de notre œuvre qui est un solide assemblage organique et non une structure organisationnelle, il faut absolument que nous puissions investir sur les ministres et dans le ministère. Il faut que les dirigeants enseignent aux brebis à faire autant.

L’avenir de l’œuvre et l’avenir de l’évangile dépendent de la séparation d’avec le commun, de la consécration à un partenariat vivant avec le dirigeant et aussi de la consécration de nos biens à l’entreprise de l’évangile.

C’est à travers ces actes que se manifeste notre amour pour le Seigneur et pour son royaume ; le royaume que notre Père nous a donné. Nous ne pouvons gagner les âmes et les arracher du monde si nous n’avons pas d’amour pour notre propre royaume.

La conquête du monde pour Christ nous impose donc un budget de guerre. Aucun gaspillage n’est permis. Tout devrait être analysé en rapport avec les âmes périssantes.

Il faut planifier comment éviter les gaspillages, comment épargner les biens, le temps et l’argent afin de pouvoir investir pour le salut des âmes, à travers les dons pour les fonds missionnaires, pour la distribution de la littérature chrétienne et pour la réalisation de nos grands projets tels que la construction du temple, l’organisation des conférences internationales, les voyages missionnaires, le développement de la clinique compassion ou la construction de l’académie des pasteurs en Côte d’Ivoire etc.

Méditons sur les textes suivants : Luc 12 : 31-34

« Cherchez plutôt le royaume de Dieu et toutes ces choses nous seront données par-dessus. Ne crains point petit troupeau ; car votre Père a trouvé bon de vous donner le royaume. Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumônes. Faites vous des bourses qui ne s’usent point, un trésor inépuisable dans les cieux, où le voleur n’approche point et où la teigne ne détruit point. Car là où est votre trésor, là aussi sera votre cœur. »

« Rachetez le temps car les jours sont mauvais. » Ephésiens 5 :16

Colossiens 4 : 5 « Conduisez-vous avec sagesse envers ceux du dehors, et rachetez le temps. »

Que la grâce du Seigneur soit avec chacun, en cette année 2017 pour laquelle je formule, pour chacun de vous, mes vœux de paix, de santé, de prospérité et de réussite dans les entreprises. Que la santé, la protection, la prospérité et la grâce divines demeurent avec chacun, au nom de Jésus Christ.

Que le Seigneur nous donne de payer le prix, aux niveaux individuel et collectif, afin qu’au 31 Décembre 2017, l’objectif de 100 000 disciples soit atteint.

Que vos ennemis reculent et tombent. Qu’ils ne se relèvent plus de leur défaite jusqu’au retour de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ, à qui appartiennent la gloire, la louange,  la puissance et l’honneur aux siècles des siècles.

Amen !

Blog Subscription

Articles

Le Reseau Social CMCI

Librairie

A propos de nous

En Mai 1975, Dieu a mis dans nos cœurs le fardeau de porter son message d'amour aux populations de Yaoundé et du Cameroun. Nous avons obéi et avons commencé, par la grâce de Dieu, cette oeuvre; des progrès ont été faits à Yaoundé et dans certaines localités du Cameroun.

Plus tard, à travers une vision d'un Juif et de certains croyants réunis en prière aux Etats Unis, en confirmation de ce que le Seigneur nous disait déjà, nous étions de plus en plus saisis du fait que nous devons porter l'Évangile à 200 nations dans les six continents d'ici 2045.

Podcast

Traite

© 2020 | Communauté Missionnaire Chrétienne Internationale | CMCI | Côte D'ivoire.